Rosier Bougainville

Au printemps 1 ou 2 rosiers attirent toujours un peu plus l’attention au moment de montrer leur première rose. Ils ont une anecdote, un nom, une histoire qui font que c’est leur fleur que l’on veut absolument voir. C’était le cas pour le rosier Bougainville que j’avais acheté à la fête des plantes de Saint Jean de Beauregard : son nom me disait quelque-chose mais je ne savais pas à quoi il ressemblait, la somme qui a servi à son achat était réservée pour une autre plante. Avouez qu’il y avait très peu de chance ce jour là qu’il tombe dans mon cabas!

Au moment où je me décide à trier ses photos, David écrit un article sur lui. Ce rosier, c’est quelque chose!

Alors déçue, pas déçue de cette première rose? ou plutôt de ces premières roses, car il m’a fait de nombreux petits boutons. Le résultat a été à la hauteur de mes espérances, et même bien plus!

Rosier Bougainville
Rosier Bougainville

Un carex tout desséché a planté le décor et le spectacle a pu commencer.

Rosier Bougainville
Rosier Bougainville
Rosier Bougainville
Rosier Bougainville
Rosier Bougainville
Rosier Bougainville
Rosier Bougainville
Rosier Bougainville

Le seul petit problème est sa taille… que je ne la connais pas vraiment. Décrit comme faisant 150cm sur certains sites, il est resté tout petit pendant cette première année. Après discussion avec un pépiniériste sa structure serait un peu particulière, il resterait assez bas mais avec quelques fines tiges qui s’élancent assez haut, à voir…

En fin de saison il a une couleur plus prononcée.

Rosier Bougainville
Rosier Bougainville

15 commentaires

  1. Aurélie Thunderbolt Répondre

    Coucou Anne

    Moi aussi j’ ai craqué sur ce rosier à septembre à st Jean.
    C’ est le plus petit de mes rosiers. J’ ai un peu de mal à envisager une croissance arbustive . J’ adore sa couleur et la forme de ses roses.

    À bientot

    • Je vais devoir le déplacer car si jamais il fait ses 150cm il va cacher le rosier derrière. Je le pensais vraiment couvre sol au départ, je ne sais pas pourquoi… Nouvel emplacement, nouveau décor, le résultat ne sera pas le même. Bonne semaine

    • Tu mets le doigt sur un gros défaut que j’ai… j’oublie tout le temps de sentir le parfum des roses ou très rarement! J’essayerais d’y penser la prochaine fois.

    • Un coup de chance au niveau lumière lorsque j’ai pris ces photos. C’était la lumière rasante du soir qui tombait pile sur lui, et qui l’a merveilleusement mis en valeur!

  2. Coucou.
    Effectivement il est maigrelet mais s’élance en hauteur. Ça dépendra de la forme que tu lui donneras ou pas en le taillant.
    Belle semaine et merci pour tes photos.je crois que je vais essayer de le dénicher l’automne prochain
    Bises

    • Quoi David tu ne l’as pas! 😉 Je dois le déplacer et je me dis qu’au bord d’un muret c’est peut-etre la solution? ses fines longues tiges retomberaient sur le muret? a tester je pense.
      Merci pour ta visite!

      • Coucou Anne,
        oh oui les noisettes sont très raffinés avec un beau mur de pierre. Si mes murs n’étaient pas en brique orange (difficile à assortir) ma facade en serait couvert !
        Bon week-end
        ps: tu rigoles pour « merci pour ta visite », tu es mon blog préféré, je fais des petits bonds de joie à chaque fois que tu publies.
        Bisessss

      • :-) tu me mets à pression à me dire cela! J’ai mis le holà dernièrement à plusieurs niveaux dont les lectures de blogs & commentaires mais impossible de ne pas lire tes articles, les commentaires reviendrons bientôt..

      • Pas besoin de mettre de com’ chez moi :-)
        C’est pas un pour un le partage … zeeen … et là où y’a de la gène (et des contraintes) y’a pas de plaisir.

Laisser un commentaire

Navigation