Rasez-moi tout ça

Je ne vais pas vous parler d’une séance chez l’esthéticienne.
Il s’agit d’un sujet un peu moins rasoir, enfin j’espère : créer un nouveau jardin.

Oui j’ai un nouveau jardin, enfin nous avons un nouveau jardin… Oui je ne vous ai encore rien dit… Oui j’ai rien dit pendant un trèèès long moment… Ha mais j’aurais aimé vous y voir : réfléchir pendant des mois sur comment déménager le jardin plutôt que nos affaires, puis réaliser que cela ne va pas le faire, puis être très en retard sur les cartons, ensuite rêver plusieurs fois après le déménagement d’aller déterrer des plantes de l’ancien jardin, et enfin rêvasser longuement à un futur très beau jardin juste en regardant tous les sites des pépiniéristes. Ca occupe beaucoup… au moins deux ans.

Comment je débute cette nouvelle aventure… en changeant le nom du blog?
Vous ne voyez pas le rapport…
C’est pourtant simple. C’est la chose la moins complexe à effectuer, c’est donc la première chose qui m’est venue à l’esprit!

Par où je commence?
Je loue une pelleteuse pour tout retourner, je rase tout, exit tout ce qui existait déjà?
Non non, les petites bêtes ne vont pas être contentes, je n’ai pas envie de massacrer les premiers habitants du jardin.

Qu’est-ce qu’on a déjà réalisé pendant l’année écoulée?
Un potager, des allées, sortir 3 bennes de gravats, 60m2 de dalles à la chaux, l’électricité…
Oups, je sors du sujet.
En fait pas grand chose à l’extérieur pour l’instant.
Cela ne m’empêche pas d’avoir quelques idées.
Une chose est sûre, pour ce jardin j’aimerais m’y prendre différemment, le penser dans sa globalité. J’ai donc réfléchi longuement (et je réfléchis encore) aux tonalités des massifs et comment l’ensemble va s’articuler, même si je n’arriverai pas à quelque chose de parfait car cela restera un jardin amateur.

On a eu le temps de créer des chemins….
On a tondu dans les herbes folles, de belles allées bien droites.
Ne hurlez pas si fort ! J’aimerais continuer mon explication.
De grandes allées droites car j’ai des origines nobles, et les perspectives des jardins à la française me rappellent mon enfance … Qu’est-ce qu’il ne faut pas écrire comme bêtise pour se justifier!
Des allées droites car on a divisé l’ensemble en plusieurs petites parcelles dans lesquelles ce sera le gros fouillis. J’adore les contrastes.
C’est marrant quand j’y repense, dans le précédent jardin il y avait deux bandes cimentées rectilignes que je voulais absolument enlever. Mais j’étais bien heureuse de les avoir car elles me gardaient les pieds au sec. Et puis finalement, je trouvais que cela structurait l’ensemble.
Après si vous dites de mes nouvelles allée « c’est droit, c’est moche », je vous répondrais « les petites allées bien courbes et nettes je trouve ça kitsch » (je vous titille).
Là mon chat me regarde et me dit qu’il trouve cela étrange que je me parle toute seule.

En gros, quadriller l’ensemble je trouve que c’est une bonne base de départ, je pourrais toujours tout raser et recommencer si on me prête un engin.
Je sais que je peux changer d’avis. Adoucir les contours de mes beaux rectangles avec de pitites courbes sera toujours possible.
C’est une ébauche, il faut bien commencer quelque part.

Je sens un peu de déception : il est où ce jardin? Il ressemble à quoi? Quelle superficie? Combien d’arbres à abattre?
C’est pour bientôt, il me faut un point de départ.

Mais revenons au plus important.
Le nom du blog je le change?
Oui, non…
Car mon chat a déjà un avis sur la question.

11 commentaires

  1. Ah c’est un plaisir de te lire de nouveau. Voici donc la raison de ton silence. Une bonne raison. Une nouvelle maison un nouveau jardin. Cela doit fourmiller d’idée dans ta tête. Etat sauvage j’aime toujours c’est toi anne, on le sait. Sage en apparence et dans la tête c’estcomme un jardin naturel. Un peu sauvage juste comme il faut. Je reste sur ma faim mais je suis certaine que tu ne vas pas nous laisser avec
    Tous ces points d’interrogations. Bisous

    • Merci Patricia, « Etat Sauvage » c’est un état d’esprit! 😉 Je vais le garder même si c’était très tentant d’en changer.

  2. Une page blanche, un jardin où tout est à créer; quelle belle perspective. Je te souhaite beaucoup d’amusement dans sa réalisation. PS: tu as raison de penser globalement le jardin. Ce sera plus harmonieux.

    • Une page blanche et le plaisir de recréer son paradis, mais que de travail en perspective! Pour le coté harmonieux je vais essayer mais je ne garantis rien, j’ai beaucoup d’idées qui se bousculent dans ma tête.

    • A l’unanimité je garde le nom du blog!
      J’étais vraiment à deux doigts de le changer. Pourtant je m’étais déjà dit il y a longtemps que je n’aimais pas lorsque certains blogueurs changeaient le nom de leur blog avec leur nouveau jardin!

  3. Caroline JardindesPixies Répondre

    Bonjour. Ravie de vous relire. Je ne changerais pas le nom. Un nouveau jardin, un nouveau départ. Bonne journée

    • Bonjour Caroline, les noms des blogs deviennent notre deuxième identité, pour ne pas dire la première… C’était le meilleur argument pour ne pas le changer!
      Je l’aurais quand même bien modifié, mais je n’avais rien de mieux, donc… :-)

  4. Très contente de te retrouver. On comprend mieux ce long silence. Beaucoup de blogs disparaissent du jour au lendemain et on ne sait pas bien pourquoi.
    Surtout ne change rien ! Le nom du blog, ton style d’écriture… A chaque fois, je rigole bien à suivre tes aventures. Tu as un humour pince sans rire.
    Alors, à bientôt. On attend la suite !

  5. Je ne lis cet article qu’aujourd’hui et j’ai déjà hâte de lire la suite. Vite, vite je veux suivre cette aventure et avec de photos STP. A très viiiiiiite

Laisser un commentaire

Navigation