Pour m’y retrouver

Si comme moi vous avez tout chamboulé dans le jardin. Si comme moi vous avez déplacé cette plante car son coloris n’allait pas avec le massif créé, vous l’avez mise dans le massif d’à côté, et puis non il y a une autre plante à mettre à sa place, alors vous l’avez mise en pot et 2 semaine plus tard vous regardez ce pot et vous vous dites c’est quoi déjà cette plante?

Il vous faut des étiquettes!

J’ai bien essayé de m’en passer. J’avais au départ des petits bouts de plastique blanc avec leur nom un peu partout dans jardin cela me rassurait. Ce n’était pas très beau et le plastique finissait par tomber en miettes après un ou deux hivers. Je les avais donc toutes enlevées. Mais après avoir passé plusieurs plantes à la binette car les mauvaises herbes les avaient bien cachées, et se retrouver bête devant devant 2 tiges avec quelques feuilles « allez petite, tu vas bien me le dire ton petit nom, si tu me le dis et je te donne la meilleure place du jardin, non? » Donc donc TinDin c’est le grand retour des étiquettes!

Mais attention j’ai potassé le sujet avant de me lancer. Vous pouvez trouver ma petite recherche Pinterest ici

Alors voici ce que j’ai choisi, les étiquettes « bâtons ». Je les trouve esthétiques, discrètes, économiques et surtout faciles à faire.

Etiquette en noisetier
Etiquette en noisetier

Je vous explique. Je coupe avec ma scie des bouts de bois d’à peu près la même grandeur (ici ce sont des branches de noisetier). Avec un burin de menuisier et un marteau je sépare une partie de l’extrémité, et le tour est joué! Bon l’inconvénient tout de même c’est qu’il n’est pas très évident d’écrire dessus, parfois les nervures du bois gêne un peu.

Etiquettes bâtons
Etiquettes bâtons

Je suis très satisfaite du résultat, 100% naturelles, 100% biodégratables, ça me convient. Reste à voir si avec le temps j’arrive toujours à lire ce que j’ai écrit dessus…

Etiquette en place
Etiquette en place au jardin

 

16 commentaires

  1. Super idée, je note, moi aussi je perds tout au jardin. Je ne sais déjà plus où j’ai planté mes nouveaux asters cet automne 😕 Je retiens aussi l’idée des pinces à linge…

  2. à mon avis le stylo bille va passer vite, il faudrait quelque chose de plus solide pourquoi pas une peinture noire en tout cas je note ton idée car… mon jardin ressemble à une forêt de bâton en bambou :p d’accord je sais qu’il y a une plante à tel endroit… mais laquelle ! avec ton système j’aurais ma réponse !
    Bises
    Lydie

  3. Ce qui tient le mieux au niveau de l’écriture c’est le crayon graphite, très gras qui adhère partout ou à défaut le crayon à papier 7 B , plus facile à tailler. Quelque soit le support, j’écris deux fois dessus, une fois placée à l’extérieur que je peux lire et une autre placée en terre que le soleil et les intempéries n’atteindront pas, rien de plus agaçant qu’une étiquette illisible. J’avoue qu’au fil des années, je mets beaucoup moins d’étiquettes et fais de plus en plus de plans et surtout à la fin de chaque plantation, prise de photos que je range légendées dans des dossiers qui localisent la photo. Rien de plus fiable et efficace, attention on sauvegarde régulièrement sur disque dur externe 😆 Sinon tes étiquettes sont belles et originales! 😉

    • Bonsoir Lina,
      J’espère qu’effectivement après quelques années, lorsque j’arrêterais tous ces déménagements, je n’aurais plus besoin de mettre des étiquettes! Sinon j’ai une liste sur mon ordi pour m’aider.

      • Dans quelques années, tu auras tellement de végétaux que les étiquettes ne suffiront plus… en attendant, je confirme, elles sont bien belles! 😛

  4. Super idée :o))
    Je connais trop bien le coup de binette malheureux … Il y a 2 ans j’ai mis 10 min a arracher une racine bien profonde. Et une fois balancée au milieu du champ voisin : miiiiiiince, mon ancolie!! ;o)))
    Pourquoi ne mettrais-tu pas une fine couche de vernis pour protéger le nom?
    Bisous

  5. Je pense à un truc : j’ai acheté il y a quelques années – et je ne m’en suis jamais servie!! – un pyrograveur pour 10€. Ca serait p-e une idée pour écrire le nom …
    Biz biz

  6. Bonjour, je découvre ton blog grâce au SOL, tes photos sont très jolies !
    Je trouve tes étiquettes très belles, ça rend vraiment bien !
    Par contre, tu n’as pas peur que ça pourrisse assez vite ? Parce que je mets souvent des bâtons comme ça en terre (du noisetier aussi, pour marquer diverses choses au jardin),et en 2-3 ans, c’est déjà à moitié pourri, ça ne tient plus …
    Peut-être que si tu les vernis entièrement, ça tiendrait plus ?

    • Bonjour Florence,
      Je n’avais pas pensé que cela pouvait pourrir effectivement, 100% biodégradable :-).
      Ce n’est pas grave, je les referais si besoin.
      Bonne soirée

  7. L’idée est original même si je préfère l’ardoise pour sa couleur et son côté minéral. Tu peux essayer de pyrograver pour la deuxième couche pour immortaliser plus longuement tes étiquettes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Navigation