L’entrée avance

Je suis bien occupée en ce moment car je refais l’aménagement du jardin. C’est donc des journées 100% gadoue avec du froid pour ne rien gâcher, le soir je me précipite devant la cheminée, je suis KO.

Je vous montre tout de même ceci car j’avais prévu de faire un petit article dessus, il s’agit de mon entrée. Le but de mon blog est de montrer l’évolution des « projets », alors en avant!  Au ciel mon homme est sur la photo, il ne va pas être content!

Entrée 2010
Entrée 2010

Lorsque nous sommes arrivés dans cette maison, rien n’était entretenu depuis plusieurs années. La grille et le portail à gauche sur la photo sont très rouillés. Du grillage à poule a été rajouté un peu partout. La marquise avait plusieurs carreaux cassés et le métal de celle-ci tombait littéralement en miettes. Lorsque j’ai eu un peu de temps, j’ai commencé par me débarrasser de la structure « maison » qui permettait d’agrandir en hauteur la grille, ensuite j’ai enlevé le grillage de poule, j’ai décapé la marquise, poncé tout ca et passé plusieurs couches de peinture. C’était très long.

L’étape suivante, c’était de la décoration, c’etait déjà plus sympa… j’ai relooké la porte. elle ressemblait à ceci :

Porte avant
Porte avant

Je l’ai repeinte en gris et j’ai doré la grille, maintenant c’est presque Versailles comme dirait mon homme, enfin presque!

 

Entrée septembre 2013
Entrée septembre 2013

Petite explication sur la situation quand même : notre maison est au fond d’une petite cours et mitoyenne d’un côté. Nous n’avons que ce petit bout de la maison avec la porte d’entrée qui donne sur cette cour. La grille à gauche donne sur une partie de notre jardin. Et à droite de la porte, c’est l’entrée des voisins. Avec nos voisins nous n’avons pas trop la même conception de la décoration… Eux mettent des affaires en attente de…. je ne sais pas. Donc depuis un moment j’essaye de faire une pseudo séparation avec quelques arbustes. Mais force est de constater que cela ne monte pas très haut et surtout que le résultat n’était pas terrible.

Alors j’ai décidé au mois de septembre, de surélever l’ensemble. J’ai trouvé une petite table en bois à 5€ dans un vide grenier, je l’ai vernis, et j’ai mis dessus ce que j’avais de plus touffu sous la main, je venais d’acheter un bel hydrangea à Borest, parfait!  J’ai trouvé aussi sur le boncoin un bac en zinc patiné noir dans lequel j’ai mis le Laurier thym, il a bien gagné 30cm de hauteur!

Entrée octobre 2013
Entrée octobre 2013
Entrée droite
Entrée droite, hydrangea panicula, begonia, pensées, cyclamens…
Entrée gauche
Entrée gauche, pensées, clématite font Memory

Mon petit bonheur à l’entrée c’est cette clématite, elle fleurit plusieurs fois pendant l’été. J’avais mis beaucoup de temps avant de la choisir mais je ne la regrette pas. Par contre avec toutes mes clématites j’ai un problème de maladie, celle-ci est la plus résistante mais elle est aussi atteinte et ce n’est vraiment pas esthétique: les feuilles noircissent et meurent… C’est sans me rappeler les problèmes récurrent de maladies que j’ai avec les rosiers. Ha ce bon climat humide 70% de l’année!

L’entrée est donc en progrès mais ce n’est pas encore ça. J’ai trouvé une jolie petite cage afin de suspendre une plante, mais elle commence à rouiller la pauvre, il va falloir que je fasse quelque chose. Et puis mettre une plante avec plus de volume à l’intérieur. Ma petite table en bois finit quand même par prendre l’eau malgré le vernis, là aussi il faut je trouve une solution…. Le ciment qui prend une couleur verte au sol pas top…. décaper le bac en zinc des taches de peintures… un petit ravalement de facade aussi? :-)

A suivre…

 

12 commentaires

  1. Bonjour Anne,
    C’est super ce que tu as fait là ! En ce qui concerne les clems, elles n’aiment pas l’humidité au niveau du collet, il faut un bon drainage dans le pot, et surtout éviter de l’arroser au niveau du pied, ça la fait pourrir. Il y a une astuce, c’est de la déterrer, de préférence au printemps, et la replanter dans un large pot en plastique dont tu auras découpé le fond. Remettre le tout dans le pot d’origine (ou en pleine terre si elle est plantée au jardin) en faisant dépasser le pot en plastique d’au moins 5 cm, afin que le collet de la plante soit hors-sol, et ne plus arroser la plante au pied mais autour. Pas très esthétique mais tu pourras cacher ceci avec des vivaces basses. Pas facile à expliquer, ni même à comprendre… J’ai le même problème ici avec les clématites, elles ne sont pas très heureuses dans ma terre lourde et argileuse, et je n’ai pas encore eu le temps d’essayer cette technique « à la vietnamienne ». En pleine terre il faut les planter sur un lit de cailloux recouverts de terre mélangée à du terreau ou du compost, mais toujours racines presque à l’horizontale et collet à l’abri de l’humidité. C’est pour cela qu’on conseille souvent de planter à sa base un petit arbuste qui la protégera de l’humidité… Enfin bref, voilà pour la théorie… C’est ce que j’ai appris de diverses lectures, faut que je passe aux essais moi aussi.
    Bonne soirée.

    • Merci Gisou! j’avais lu pls choses sur les clématites mais rien d’aussi détaillé, dès que j’ai un peu de temps je regarde si je peux améliorer son installation.

  2. Cette clématite est splendide !
    Pour peindre ta cage, il existe de l’anti-rouille en bombe (rustol) , c’est plus pratique.
    Pourquoi n’as tu pas peint (ou doublé) la plaque metallique de ton portail ? Tu gagnerais en unité
    Si tu es bricoleuse, et que ta table ne tient pas à long terme; pourquoi ne pas « bricoler » une maxi jardinière sur mesure avec des planches en pin traité. Tu aurais du volume à un coût minime et plus de volume de terreau pour moins d’arrosage.
    Bon je papote, ça rend très bien ces transformations.
    A bientôt et bravo pour ton entrée

    • Salut David, changer la plaque du portail est sur la longue liste des choses à changer. J’essaye de ne pas trop la regarder pour l’oublier mais ca ne marche pas à tous les coups :-)
      L’idée de mettre une mini table me plait plus qu’une jardinière pour l’instant, pour une question de hauteur, mais aussi car cela peut me permettre de changer facilement les plantes de l’entrée en fonction de leur floraison. Mais effectivement peut-etre que lorsque j’arriverais à dégoter la plante parfaite pour cet emplacement, j’essayerais de bricoler quelque chose…
      Bonne soirée

      • Pour ton portail, on trouve en vente des plaques métal galva à découper (à côté du plexiglass) et tu n’aurais qu’à la fixer avec des vis autoforantes en attendant.
        Sur ma terrasse j’ai des bacs en bois dans lequel les plantes sont en pot. Le bois ne s’abîme pas car pas en contact de l’humidité et ça me permet de changer le décor en bougeant les pots facilement.
        Bises et à bientôt

      • Anne

        Merci David, je vais regarder pour ces plaques, ca peut effectivement etre une bonne solution.

  3. J’aime beaucoup les articles qui relatent les avancées des travaux et je conçois qu’il y a toujours à faire d’où ta looooongue liste ! Ta devanture a changé de mine et j’aime ta photo d’octobre. Comme toi, j’aime la récup’ et les mises en scène 😉

  4. Que de changements! Je trouve ta nouvelle entrée très accueillante. J’ai le même problème avec les clématites: celles qui ont été plantées dans le gravier sont resplendissantes mais les autres ont les feuilles qui noircissent…

  5. Incroyable le relooking de la porte, bravooo !!! Tu l’as même changé de sens d’ouverture !!! 😀 Effectivement, pour les clématites, le secret c’est le drainage !!! Bonne journée et bonne continuation 😉

  6. David m’a devancé :p j’allais dire la même chose pour la cage et le portillon :) Pour ta table le vernis c’est bien mais il faut plutôt que tu optes pour une peinture ou lazure qui protège le bois contre l’humidité.
    Bon courage pour la suite ! mais déjà ça avance sacrément :)
    Bises
    Lydie

Laisser un commentaire

Navigation